Sujets corrigés des concours à télécharger en pdf!

Epreuves du concours d'attaché territorial

Concours catégorie A


Les conditions d'inscription 

Les concours sont ouverts dans l’une ou plusieurs des spécialités suivantes :
a) Administration générale ;
b) Gestion du secteur sanitaire et social ;
c) Analyste ;
d) Animation ;
e) Urbanisme et développement des territoires.

Epreuves d'admissibilité : 

Epreuves écrites : 
  1. composition portant sur un sujet d'ordre général relatif aux grands problèmes politiques, économiques, culturels ou sociaux du monde contemporain depuis 1945 (4 h, coef. 3) 
  2. composition au choix (3 h coef. 3) : droit public, économie générale ou institutions sociales et relations sociales 
  3. rédaction d'une note d'analyse à partir d'un dossier relatif à la spécialité choisie (3 h, coef. 3)
Exemples de sujet :
ANNALES DU CONCOURS EXTERNE D’ATTACHÉ TERRITORIAL 2009 
L’initiative privée est t elle indispensable aux collectivités territoriales dans la conduite de leur action publique ? 

CONCOURS EXTERNE D'ATTACHE TERRITORIAL 2011 spécialité ADMINISTRATION GENERALE durée : 4 heures / Coefficient : 4 
Attaché territorial, vous êtes en poste à la commune de X., qui compte 106.000 habitants. Dans le cadre de la réflexion sur les discriminations liées au sexe, le Maire vous demande de rédiger à son attention, à l’aide des seuls éléments du dossier ci-joint, une note sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique territoriale. 

Epreuves d'admission : 

Epreuves orales :
  1. commentaire suivi d'une conversation à partir d'un texte court, ou d'un sujet de réflexion (20 min, coef. 4)
  2. interrogation orale sur un sujet au choix selon la spécialité (15 min, coef. 3) 
  3. langue, traduction suivie d'une conversation (30 min, coef 2).
2) Conditions d’inscription au concours INTERNE : 
(Décret n°87-1099 du 30 décembre 1987 modifié) 

Le concours interne est ouvert, pour 30 % au plus du nombre total des places offertes à l'ensemble des concours :

aux fonctionnaires et agents des collectivités territoriales, de l'Etat et des établissements publics qui en dépendent, y compris ceux visés à l'article 2 de la loi n° 86-33 du 9 janvier 1986 portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique hospitalière, ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale, aux militaires et aux magistrats.


Les candidats doivent, le premier jour des épreuves du concours, être en position d’activité, de détachement, en congé parental ou accomplissant le service national et justifier, au 1er janvier de l'année au titre de laquelle il est organisé, de quatre années au moins de services publics.


Le concours est également ouvert aux candidats qui justifient d’une durée de services accomplis dans une administration, un organisme ou un établissement d’un Etat membre de la Communauté européenne ou d’un Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen autres que la France dont les missions sont comparables à celles des administrations et des établissements publics dans lesquels les fonctionnaires civils mentionnés à l’article 2 de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 précitée exercent leurs fonctions, et qui ont, le cas échéant, reçu dans l’un de ces Etats une formation équivalente à celle requise par les statuts particuliers pour l’accès aux cadres d’emplois considérés. 
Conformément à l’article 36 de la loi n°84-53 du 26 janvier 1984 modifiée : les concours internes sont réservés aux agents en position d’activité, de détachement, en congé parental ou accomplissant le service national. Les agents en position de disponibilité (au jour de la première épreuve) ne peuvent donc concourir à titre interne.