Sujets corrigés des concours à télécharger en pdf!

INGENIEUR DES SERVICES CULTURELS ET DU PATRIMOINE SPECIALITE : « PATRIMOINE »


Missions : 

Les ingénieurs des services culturels et du patrimoine sont chargés de missions de conception, de réalisation et de contrôle des actions menées, de mise en valeur, de protection et de sauvegarde du patrimoine, ainsi que de tâches relatives à l’accueil dans les établissements culturels.
Dans la spécialité « patrimoine », les ingénieurs des services culturels et du patrimoine participent, notamment, à l’exercice de la maîtrise d’ouvrage sur le patrimoine public protégé au titre de la législation sur les monuments historiques ou sur le patrimoine ainsi protégé dont le propriétaire a confié la maîtrise d’ouvrage à l’Etat. A cette fin, ils assurent le contrôle technique, économique, financier et administratif
des opérations portant sur ce patrimoine ; ils sont associés à la programmation de ces opérations et en vérifient la bonne exécution. Ils peuvent également être consultés sur la conduite de tout projet immobilier relevant de la compétence du ministère chargé de la culture.
Rémunération : traitement brut de début de carrière : environ 20 500 € ; traitement brut de fin de carrière : environ 52 000 €

CONCOURS EXTERNE

Ouvert, sans limite d’âge, aux candidats titulaires d'une licence
ou d’un diplôme national sanctionnant un second cycle d’études
supérieures ou d’un diplôme, titre ou certificat de même niveau
ou d’un diplôme délivré dans un des États membres de la
Communauté européenne ou dans un autre État de l’Espace
économique européen et dont l’assimilation avec un diplôme de
2 ème cycle de l'enseignement supérieur aura été reconnue.

Épreuves écrites d’admissibilité :
1- Dissertation sur un sujet d’ordre culturel.
(durée : 4 h ; coefficient : 3 ; note éliminatoire : ≤ 5/20).
2- Rédaction d’une note d’analyse technique et pratique
pouvant inclure la réalisation de schémas, dessins ou calculs, à
partir d’un dossier composé de documents traitant, au choix du
candidat (exprimé lors de l’inscription), d’un programme de
restauration ou d’architecture et d’urbanisme. (durée : 4 h ;
coefficient : 5 ; note éliminatoire : ≤ 5/20).
Épreuves orales d’admission :
1- Conversation avec le jury, visant à apprécier la personnalité
et les aptitudes du candidat.
(durée : 20 mn ; coefficient : 5 ; note éliminatoire : ≤ 5/20).
2- Interrogation sur un sujet de droit public
(préparation : 20 mn ; durée : 20 mn ; coefficient : 3 ; note
éliminatoire : ≤ 5/20).
3- Interrogation sur le sujet non choisi à la deuxième épreuve
d’admissibilité (techniques de restauration ou techniques
d’aménagement et de construction).
(préparation : 20 mn ; durée : 20 mn ; coefficient : 4 ; note
éliminatoire ≤ 5/20).


CONCOURS INTERNE

Ouvert aux fonctionnaires et agents de l'Etat, des
collectivités territoriales et des établissements publics ainsi
qu'aux militaires, magistrats et agents des organisations
internationales intergouvernementales en fonction à la date
de clôture des inscriptions et comptant au 1er janvier de
l'année du concours quatre années au moins de services
publics.

Épreuves écrites d’admissibilité :
1- Note de synthèse sur un sujet d’ordre culturel. (durée :
4 h ; coefficient : 3 ; note éliminatoire : ≤ 5/20).
2- Rédaction d’une note d’analyse technique et pratique
pouvant inclure la réalisation de schémas, dessins ou calculs, à
partir d’un dossier composé de documents traitant, au choix du
candidat (exprimé lors de l’inscription), d’un programme de
restauration ou d’architecture et d’urbanisme. (durée : 4 h ;
coefficient : 5 ; note éliminatoire : ≤ 5/20).
Épreuves orales d’admission :
1- Conversation avec le jury visant à apprécier la personnalité
et les aptitudes du candidat, ainsi que ses motivations
professionnelles.
(durée : 20 mn ; coefficient : 5 ; note éliminatoire : ≤ 5/20).
2- Interrogation sur un sujet de droit public
(préparation : 20 mn ; durée : 20 mn ; coefficient : 3 ; note
éliminatoire : ≤ 5/20).
3- Interrogation sur le sujet non choisi à la deuxième épreuve
d’admissibilité (techniques de restauration ou techniques
d’aménagement et de construction).
(préparation : 20 mn ; durée : 20 mn ; coefficient : 4 ; note
éliminatoire : ≤ 5/20).


PROGRAMME DE LA SECONDE EPREUVE D’ADMISSION DES CONCOURS EXTERNE ET INTERNE
- L'organisation administrative de la France (compétences respectives de l’État et des collectivités territoriales ; l’organisation administrative des services de l’État) ;
- Les marchés publics ;
- La législation patrimoniale